Chuquet

dimanche 17 avril 2016
par  Guichard, Jean-Paul
popularité : 5%

CHUQUET, Nicolas vers1450-1488

Triparty en la science des nombres (manuscrit), 1484.

Un des tout premiers textes mathématiques écrits en français.
Son intérêt réside notamment dans l’invention d’une notation de l’inconnue et de ses puissances avec des exposants entiers positifs, négatifs ou nuls, et la prise en compte de nombres négatifs.
.

Contenu

Table des matières du Triparty en la science des nombres (Maryvonne Spiesser )

  • Partie 1 (fol. 2-45) [Pratiques opératoires sur les nombres entiers et les fractions]
    (1) Traité des nombres entiers (numération, opérations)
    (2) Traité des nombres rompus (réduction, opérations)
    (3) Progressions, nombres parfaits, nombres proportionnels
    (4) Règle de trois et ses applications
    (5) Règle d’une position
    (6) Règle de deux positions
    (7) Règle d’apposition et rémotion
    (8) Règle des nombres moyens
  • Partie 2 : Des racines. Racines simples, composees, lyees (fol 45v-81v)
    (1) Réduire des racines « dissemblans a un semblant »
    (2) Extraire et simplifier les racines
    (3) Addition
    (4) Soustraction
    (5) Multiplication
    (6) Division
  • Partie 3 : Rigle des premiers (fol. 83-147) [Algèbre]
    (1) Première partie principale : mise en place (vocabulaire, notations, opérations sur les « différences »)
    (2) Deuxième partie principale : travail préparatoire (mise en équation, transformation et réduction des équations, énoncé des 4 canons)
    (3) Troisième partie principale : exposition des quatre canons et exemples d’application
  • Appendices au Triparty
    Appendice 1 : Applications des règles du Triparty (surtout de la « règle des premiers ») à des problèmes d’arithmétique (fol. 148-210)
    Appendice 2 : Commant la science des nombres se peult appliquer aux mesures de géométrie (fol. 211-262)
    Appendice 3 : Commant la science des nombres se peult appliquer au fait de marchandise (fol. 264-324)

Éditions

  • Édition du Triparty par Aristide Marre, Bulletino di bibliografia e di Storia delle scienze matematiche e fisiche, publicato da B. Boncampagni, tome XIII, 1880, pp. 589-814. Cette édition a été imprimée à part à Rome en 1881 (Imprimerie des sciences mathématiques et physiques), et est consultable sur Gallica.ou sur e-rara.ch. La trnscription de l’appendice 1 au Triparty, par Aristide Marre, constitué de problèmes numériques, ne contient que les énoncés des problèmes et leurs solutions. Elle est disponible sur GDZ.
  • Le manuscrit source des traductions de Aristide Marre, est consultable en entier sur Gallica,
  • De nombreux passages du Triparty sont repris dans L’arismetique novellement composée par maistre Estienne de la Roche, dict Villefranche, Lyon 1520. 2° édition, Lyon 1538. Téléchargeables sur Google Books
  • L’appendice 2 du Triparty, Commant la science des nombres se peult appliquer aux mesures de géométrie, a fait l’objet d’une édition, avec introduction et notes, d’Hervé Lhuillier sous le titre : Nicolas Chuquet, La géométrie, première géométrie algébrique de langue française (1484), Vrin, Paris, 1979.

Études

  • Maryvonne Spiesser, L’algèbre de Nicolas Chuquet dans le contexte français de l’arithmétique commerciale, Revue d’histoire des mathématiques, vol. 12, no 1,‎ 2006, p.7-33.
  • Maryvonne Spiesser, L’œuvre de Nicolas Chuquet dans le contexte des savoirs mathématiques de la fin du XVe siècle, Histoire littéraire de la France, t. 43, fasc. 1, 2005, p. 129-172.
  • Jean Itard, Nicolas Chuquet, in Essais d’Histoire des Mathématiques, réunis et introduits par Roshdi Rashed. Blanchard, Paris 1984, pp. 169-179.
  • Aristide Marre, Notice sur Nicolas Chuquet et son Triparty en la science des nombres. Bulletino di bibliografia e di Storia delle scienze matematiche e fisiche, publicato da B. Boncampagni, tome XIII, 1880, pp. 555-592, et tome XIV, 1881, pp. 413-460.
  • Études de Hervé L’Huillier dans l’édition de La géométrie de Nicolas Chuquet (Vrin, 1979) : Nicolas Chuquet et la géométrie des instruments de mesure, Chuquet et l’application de l’arithmétique et de l’algèbre à la géométrie (pp. 13-68). En appendice : La notation algébrique de Nicolas Chuquet et la « Rigle des Premiers » (pp. 449-454).

Recherche sur les mots-clés « Chuquet » et « histoire » dans Publimath

L’image illustrant cet article provient du site MacTutor. C’est un extrait d’une page manuscrite du Triparty .

Conçu et réalisé par François Goichot et Jean-Paul Guichard, avec le concours de Maryvonne Spiesser (01/2017).


Commentaires

Navigation