Stevin

lundi 12 décembre 2016
par  Guichard, Jean-Paul
popularité : 6%

STEVIN Simon 1548-1620

La Disme, (De Thiende), 1585.

Ce court traité (36 pages dans sa version originale) s’adresse aux utilisateurs de mathématiques pour leur proposer une nouvelle écriture décimale des nombres qu’ils manipulent afin de faciliter leurs calculs. Ce faisant, les techniques de calcul sont ramenées à celles des entiers. On peut donc voir en Stevin le véritable créateur des nombres décimaux. Il propose, en fin d’ouvrage, à chaque corps de métier d’utiliser des unités formant un système décimal : idée novatrice qui ne commencera à être généralisée que deux siècles plus tard ! Néanmoins cet opuscule eut un grand succès auprès des praticiens. Vers 1615, Neper, l’inventeur des logarithmes propose pour l’écriture décimale des nombres de séparer la partie entière de la partie décimale par un point ou une virgule, comme nous le faisons aujourd’hui.

Contenu

Titre complet : La Disme, Enseignant facilement expédier par nombres entiers sans rompus, tous comptes se rencontrant aux affaires des Hommes.

Préface dédiée aux astrologues, arpenteurs, mesureurs de tapisseries, gavieurs, stéréométriens en général, fabricants de monnaie et à tous les marchands.

Première partie : définitions et notations

Deuxième partie : opérations (addition, soustraction, multiplication, division)

Appendices :
1. Des computations de l’arpenterie
2. Des comptes des mesures de tapisserie
3. Des comptes servant à la gavierie et aux mesures de tous tonneaux
4. Des comptes de la stéréométrie en général
5. Des computations astronomiques
6. Des comptes des maitres des monnaies, marchands et de tous états en général

Éditions

En flamand (édition originale)

  • De Thiende, Beschreven door Simon Stevin van Brugghe, Tot Leyden, By Christoffel Plantijn, 1585. Disponible sur laDBNL

En français

  • La Disme, Premièrement descripte en Flameng, et maintenant convertie en François, par Simon Stevin de Bruges, est publiée dans :
    * La pratique d’arithmétique de Simon Stevin de Bruges, Leyde, Plantin, 1585 (pp. 132-160) . Disponible sur e-rara
    * L’ arithmétique, de Simon Stevin de Bruges, revue, corrigée et augmentée par Albert Girard, Leyde, Elzeviers, 1625 (pp. 823-849). Disponible sur Google books
    * Les Œuvres mathématiques de Simon Stevin de Bruges, le tout revu, corrigé et augmenté par Albert Girard, Leyde, Elsevier, 1634 (pp. 206-213). Disponible sur e-rara
  • Une reproduction des 8 pages de l’édition des Œuvres mathématiques de Simon Stevin de 1634, avec une présentation de Jean-Luc Verley, faite par l’IREM de Paris 7, et numérisée.
  • Une version en ligne avec une typographie actualisée.

Recherche des œuvres imprimées de Stevin numérisées, sur le site LiNuM

Études

  • Etude de la disme de Stevin de Bruges, Joël Briand, Marie-Lise Peltier, Hal, 2010 en ligne.

Recherche sur les mots-clés « Stevin » et « disme » dans Publimath

Sur la Toile aussi

  • Présentation de l’apport de la notation de Stevin, publiée par Annette Mignot : diaporama.
  • En anglais, les pages de la DBNL (Bibliothèque Numérique de Littérature Néerlandaise) consacrées à la Disme.

L’image illustrant cet article provient de la DBNL.


Commentaires

Navigation