ADIREM de novembre 2010

Ordre du jour - Relevé de décisions - Compte rendu
mercredi 3 novembre 2010
par  Webmaster IREM
popularité : 2%

Relevé de décisions

Budget

Compte rendu

Compte rendu

Actualités de l’ADIREM (1)

L’ADIREM approuve à l’unanimité la reconduction du mandat de
Catherine Ducourtioux à la direction de l’IREM de Corse pour la période 2010-2012. Un courrier à la présidence de l’Université sera rédigé pour demander la nomination et souligner l’absence de désignation officielle lors du précédent mandat.

L’ADIREM approuve à l’unanimité la candidature de Michèle Grillot à la direction de l’IREM d’Orléans. Elle succède à Emmanuel Cepa.
A Orléans, l’IREM est le pôle mathématique à l’intérieur de l’IRES d’Orléans-Tours, dont elle sera également directrice. L’IRES est conçu autour de 4 pôles (Maths (5 groupes) , Physique-Chimie (1 groupe), SVT (1 groupe), Staps (1groupe) ) .

L’ADIREM approuve à l’unanimité la candidature de Christine Kazantsev, à la direction de l’IREM de Grenoble. Elle succède à Denise Grenier.

Denise Grenier évoque l’évolution des relations de l’IREM de Grenoble au cours de ses deux mandats.
L’IREM reçoit à présent des demandes pour des interventions en formation grâce à des liens noués avec l’Inspection Régionale de mathématiques. Au niveau de l’Université, les 3 services d’universitaires n’ont jamais été remis en cause.
Par contre, le rectorat ne donne aucune HSE et ne prend aucune mission en charge (CII, groupes, etc….)

L’ADIREM approuve à l’unanimité la candidature de Christian Mercat, à la direction de l’IREM de Lyon. Il succède à Jérôme Germoni. Il a été
élu par un CA exceptionnel de l’IREM de Lyon le 5 novembre, la prise de fonction est prévue au 1er janvier 2011.

Dans le cas plus particulier de l’IREM de Reims dont la situation a déjà été évoquée lors de précédentes ADIREM, l’élection du nouveau directeur ne peut se faire encore.
Agnès Lenfant décrit la situation.
Durant son mandat de quatre années, elle a réussi à relancer des groupes de travail dans lesquels trop peu d’universitaires sont encore impliqués (2 animateurs universitaires de l’IUFM). Elle rappelle aussi les problèmes rencontrés : les statuts de l’IREM ne sont plus valables.
Les relations avec le rectorat sont bonnes, les frais de missions pour les CII en particulier sont pris en charge.

Thierry Raoux et Agnès Lenfant ont travaillé à la rédaction d’un projet scientifique et de statuts pour l’IREM en lien avec les enseignants chercheurs de l’UFR maths-sciences.
Thierry Raoux est actuellement administrateur provisoire de l’IREM et pourra être nommé directeur lorsque les statuts seront établis.

  • Renouvellement de la présidence de l’ADIREM

L’ADIREM approuve à l’unanimité
la reconduction pour un an du mandat de son président Nicolas Saby.

L’ADIREM élit, à l’unanimité des votants, Frédérique Plantevin à la vice-présidence de l’ADIREM pour deux ans.

  • Difficultés rencontrées par certains IREM

La MIVIP demande l’état des lieux de la redistribution des heures envoyées dans les rectorats.
Les heures n’ont pas été versées à l’IREM de Clermont Ferrand. L’IREM de Paris VII a également été privé d’une partie des heures qui auraient dû lui être attribuées.

Christian Mauduit annonce que, pour l’IREM de Marseille, les HSE même DGESCO ne seront plus des HSE indexées sur le grade. Pour l’IREM de Lorraine, un mail concernant les formations au PAF reçu cette semaine indique : (montant de la rémunération formateur : 41€17 brut) ce qui va dans le sens de ce qui a été dit. Par contre rien n’a été annoncé concernant les heures DGESCO.

Le problème des ordres de mission pour les CII est soulevé. Certains rectorats refusent toute prise en charge de frais pour les CII d’autres acceptent de faire des ordres de mission sans frais ; enfin certains acceptent des prises en charge (parfois même (un rectorat cité) la prise en charge de plusieurs personnes pour une même CII).

Activités du réseau à propos de Geogebra :

Invité à l’ADIREM, Mathieu Blossier présente son souhait de créer à Rouen le « Geogebra institut » en France.

Geogebra est un logiciel libre et multi-plateformes de mathématiques dynamiques pour tous les niveaux d’éducation. Il réunit géométrie, algèbre, tableur, graphiques, statistiques et calculs différentiels dans un tout facile à utiliser. Il est issu d’un projet universitaire (son créateur est Markus Hohenwarter, Johannes Kepler University Linz, Autriche).

Il y a beaucoup de groupes de personnes travaillant en Europe sur le projet Geogebra, licence creative commons. Actuellement les dix développeurs sont presque exclusivement universitaires.
Il y a des personnes travaillant sur ce projet dans plusieurs académies : Rouen (5), Orléans-Tours, Lorraine, Nice. Ces personnes ne sont pas forcément des animateurs IREM.

Le souhait de Mathieu Blossier est de permettre à des enseignants travaillant sur le projet Geogebra dans différentes académies de se retrouver pour un travail de développement prenant en compte des retours de pratique d’enseignants d’origine diverse.

La structure possible d’une telle équipe est discutée : une commission, un groupe InterIrem Geogebra ?

Une décision antérieure de l’ADIREM est rappelée : il convient d’éviter de lier une CII à un nom de logiciel.

L’ADIREM décide la création, au sein de la commission inter-IREM Informatique et mathématiques (CI3M), d’un groupe dédié au travail sur et avec Geogebra (développement, formation à l’utilisation, production et examen critique de ressources) Le
responsable de ce groupe sera Mathieu Blossier (IREM de Rouen).

Les responsables de la CI3M et du
groupe Geogebra transmetteront dès que possible un appel à participation.

Organisation du séminaire de Reims

l’ADIREM réalise un point d’étape sur l’organisation du séminaire 2011.

Le séminaire de l’ADIREM se teindra les samedi 18 juin et dimanche 19 juin 2011 à la faculté des sciences de Reims. La réunion de l’ADIREM aura lieu le 20 juin.

L’organisation financière est prise en charge par Agnès Lenfant.
La dotation 6700€ doit permettre de prendre en charge les déplacements des intervenants, les repas et le logement des directeurs d’IREM.
Entre 40 et 50 participants sont attendus. (tous ne sont pas nécessairement présents les deux jours)
Il convient de prévoir environ une salle plénière et trois salles annexes.
Les organisateurs sont à la recherche d’autres financements auprès des partenaires habituels de l’éducation et des collectivités locales.

Frédéric Clerc, directeur de l’IREM de Paris-Nord pilote l’organisation scientifique de ce séminaire.
Le comité scientifique compte parmi ses membres :
Serge Aubry (IPR LP académie de Reims)
Philippe Dutartre (IPR )
Jean-Luc Pernette (responsable CII LP, IREM de Dijon)
Pierre-Henri Terracher.
Le séminaire comportera 4 demi-journées thématiques dont une sera consacrée aux lycéex professionnels.

Lors d’une discussion autour autres thèmes possibles, sont évoqués :

  • les mathématiques pour les apprentis
  • les sections techniciens supérieurs
  • les formations professionnalisantes pour les experts
  • les formations professionnalisantes pour les autres (médecine, architecture)
  • la formation des enseignants de LP

Budget 2011

Lors de la discussion du budget, le problème de frais de déplacements pour les CII revient au centre des préoccupations.
Serait-il possible de prendre en charge les frais de déplacements aux CII pour les personnes appartenant à des académies où le rectorat refuse la prise en charge et où l’IREM a des moyens limités ?

Il convient cependant d’éviter d’avoir à faire trop de conventions avec l’Université de Bougogne.

Cette année, peu de colloques sont à financer, cela pourrait permettre d’envisager une participation de l’ADIREM mais l’action risque de ne pas pouvoir être renouvelée.

Il est décidé de réserver 1000€ pour subventionner les déplacements de Jean Velin, directeur de l’IREM Antilles-Guyane pour les ADIREM et le séminaire.

Vote du budget adopté à l’unanimité en laissant pour l’instant la question des CII en attente.

Fin de la réunion du lundi à 19h00

Mardi 9 novembre 2010

8h30

L’ADIREM accueille Guillaume Conan, pressenti pour le ½ ETP mis à disposition de l’ADIREM par la MIVIP.

Comité scientifique

  • Présentation orale du Rapport d’activités annuel du Comité Scientifique

L’ADIREM constate avec regret que l’Académie des Sciences n’a toujours pas rédigé d’avis à la suite du colloque : « cultiver la science ; la formation continuée des professeurs enseignant les sciences ».
René Cori et Jean-Pierre Raoult ont cependant été sollicités pour lire une version préliminaire de l’avis.

  • INRP :

L’ADIREM ne peut que constater la poursuite par les ministères du démantèlement de l’INRP. Un projet de transformation en un département de l’ENS Lyon semble se dessiner mais cela signifie la fin de la tutelle du ministère de l’Education Nationale. Jean Pierre Raoult a communiqué aux membres de l’ADIREM un projet de communiqué de Luc Trouche. Prenant en compte l’importance des projets communs entre le réseau des IREM et l’INRP, l’ADIREM décide de signer le communiqué de presse en soutien à l’INRP du 5 novembre 2010.

  • Programmes du lycée : délégation du CS auprès de l’IGEN à propos des programmes de terminale

La discussion concernant la consultation sur les programmes de lycée commence par quelques précisions utiles concernant la composition des groupes d’experts en charge de la rédaction des programmes. Précisions apportées notamment par Michèle Grillot, directrice de l’IREM d’Orléans, membre du groupe d’experts en charge du programme de terminale.

Concernant la composition du groupe d’experts, la SMAI a officiellement regretté que les personnes à qui on demande d’être expert le soit seulement à titre personnel.

Le groupe d’experts chargé des programmes de terminale est le même que celui constitué l’année précédente pour les programmes de première mais n’est pas chargé du programme du module « informatique et société numérique. ».

M. l’Inspecteur Général Robert Cabane a reçu la lettre de mission pour constituer un groupe d’experts pour ce programme.

L’ADIREM envisage de demander à M. Cabane une entrevue avec le groupe d’experts qu’il a mission de constituer.
Quel mandat donne l’ADIREM à ceux qui pourraient être invités ?

Pour le programme de mathématiques de terminale, le groupe d’experts a défini les grandes lignes du futur
programme en septembre-octobre puis a souhaité échanger avec les représentants de syndicats, de sociétés savantes, d’associations ou d’autres groupes d’experts. Les rencontres avec ces diverses formations s’effectuent en ce moment (en octobre-novembre). Des sociétés ou des individus ont déjà été reçus par le groupe d’experts pour défendre certains aspects des mathématiques.

Le 25 novembre est prévue une rencontre entre Mme Brigitte Bajou, Inspectrice Générale, accompagnée du groupe d’experts pour les programmes de terminale et Michèle Artigue, Alex Esbelin et Jean-Pierre Raoult.

Une discussion s’engage alors sur la manière dont
l’ADIREM peut émettre un avis. Comment se positionner en tant qu’Institution de réflexion alors qu’il n’y a pas de navette envisagée... ?

Une intervention de type lobbying tendant à prendre position a priori sur ce qui doit rester dans le programme semble relever plutôt d’avis personnels. Peut-être convient-il de mettre en évidence le problème de fond de cette élaboration des programmes qui n’est qu’un toilettage sans mise en perspective ?

Extrait de quelques échanges :

Nicole Bardy-Panse : il faudrait se battre pour imposer une vision de l’élaboration des programmes. Penser la cohérence sur l’ensemble des 3 ans du lycée.

Christophe Hache : Une véritable consultation demande du temps et des navettes, cela est complètement négligé.

Il convient de transmettre à Mme Bajou et à d’autres le malaise quant à la méthode d’élaboration des programmes, la précipitation des échéances et le manque de cohérence.

Jean-Pierre Raoult propose d’élaborer avec les membres du comité scientifique un communiqué clair, pour fixer l’esprit dans lequel les personnes du comité scientifique envisagent la réunion du 25 Novembre et le travail qui en résultera. Il compte bien réitérer la demande d’avoir des informations avant. Dans l’éventualité où des informations lui seraient transmises, il pourra les communiquer aux directeurs d’IREM pour avoir des avis et essayer que le réseau des IREM réagisse.

Quelques propositions et remarques :

1. Suggestion de fonctionnement : intégrer la réflexion à la journée de la CII lycée de mercredi 10 novembre. L’existence d’une CII lycée a effectivement manqué pour une réaction rapide lors des consultations précédentes.
Proposition : Désignation mercredi 10 novembre d’un petit groupe de travail qui réagira lors de la consultation sur les programmes.

2. Le manque de pérennité des groupes d’experts (commission nationale des programmes a été dissoute en 2005)est à regretter. Quel suivi des nouveaux programmes peut-on espérer ? Comment seront-ils évalués ?

Gérard Coppin lit un compte rendu succinct de la rencontre entre l’APMEP et Mme Bajou. (cohérence, transition avec post bac, adéquation avec horaires)

  • Autour de la pétition « la France a besoin de scientifiques »

L’APMEP, initialement très réticente, a finalement signé la pétition la semaine dernière.
Il s’agit d’une initiative de l’Union des Professeurs de Spéciales de Physique. Les hésitations sont en particulier dues à la mauvaise présentation de la demande de signatures et à la mise en avant excessive des besoins technologiques de la société.
La pétition est en ligne sur le site de IREM de Lille : trois personnes à l’initiative de la mise en ligne (mais pas de la rédaction). Il n’y a pas eu de modification du texte même si tout ne plait pas.
L’ADIREM est informée des réticences de la SMF quant à cette initiative : La SMF s’interroge sur l’utilité de la nouvelle structure et surtout sur la manière dont se sont déroulées les réunions préparatoires.
Action Sciences veut poursuivre au contraire l’action pour profiter de l’élan engendré par le succès de la pétition.
Lecture par J.-P. Raoult de sa lettre à J.-P. Kahane vis à vis de la pétition.

Question : l’ADIREM doit-elle signer cette pétition ?
12 pour,
5 abstentions,
4 contre.

  • Renouvellement partiel du comité scientifique :

Même si René Cori reste membre du comité scientifique cette année en tant que le président sortant de l’ADIREM, Jean-Pierre Raoult propose à l’ADIREM de le nommer membre pour les quatre années à venir. Vote de l’ADIREM en ce sens.

Sollicitée suite au départ en retraite d’un professeur de collège membre du comité scientifique, la CII collège a répondu qu’elle n’est pas en mesure de proposer quelqu’un immédiatement, cela reviendra à l’ordre du jour d’une future réunion de l’ADIREM .

La proposition de la SMF pour remplacer Daniel Duvernet sera votée fin novembre seulement et passera devant l’ADIREM en mars.

Jean-Pierre Raoult souhaite quitter la présidence du comité scientifique en juin. cela entraîne un échange de vues sur les éventuels successeurs. Selon Jean-Pierre Raoult, Daniel Perrin ne semble pas souhaiter prendre cette fonction.
L’ADIREM convient d’écrire à Michèle Artigue pour lui proposer la succession de Jean-Pierre Raoult et de l’inviter pour l’ADIREM de mars.

  • Appel à candidatures au comité de rédaction de Repères IREM

L’appel à candidatures, déjà diffusé par mail, pour avoir dans ce comité des enseignants issus de lycée et de collège (pas uniquement du supérieur) est renouvelé.

Actualités de l’ADIREM (2) : relations avec la MIVIP|

L’arrivée de J.-M. Blanquer a bouleversé l’organisation de la DGESCO. Nouvelle restructuration.

La DGESCO A devient le Service de l’instruction publique et de l’action pédagogique (document distribué : la nouvelle structure de la DGESCO).
L’utilisation de l’expression « Instruction publique », marquée idéologiquement fait réfléchir. La discussion s’oriente alors sur un regard à avoir sur les programmes des différents partis politiques en ce qui concerne l’Education Nationale (le site de l’UMP sur la refondation de la France est cité : prix d’excellence, concours d’entrée en 6ème, autonomie du chef d’établissement sur le choix de l’équipe pédagogique).

La MIVIP est devenue le Département de la Recherche et du Développement de l’Innovation et de l’Expérimentation, ce service est dirigé par Bénédicte Robert . Jean Denis en devient le sous-directeur.

Rencontre le mardi 26 octobre. Délégation restreinte à René Cori et Nicolas Saby. En face, 3 personnes Jérôme Teillard, Jean Denis, et Bénédicte Robert (Christiane Veyret était absente, ce qui a été regretté car elle est la plus au fait des questions de pédagogie)
L’ordre du jour de cette réunion portait sur la convention ADIREM ministère et ½ ETP.

  • Convention :

la version proposée probablement rédigée par Jérôme Teillard un peu différente du projet de Juin 2010.

Dans le cadre de la convention : disparition de la DGESIP et de l’Inspection Régionale. La convention n’est plus que bipartite (arguments : cela ne relève pas de la DGESCO de proposer une convention avec DGESIP.
Les recteurs ne sont pas autonomes et dépendent du ministère ; pas de convention tripartite).

Cette convention a déjà pris beaucoup de temps. Elle n’est pas parfaite mais il semble est toutefois urgent d’obtenir un réel engagement et donc de la signer rapidement.

Dans cette nouvelle version, on note la disparition de la mention IREM de Dijon comme réceptionnaire des moyens financiers, ceci n’est pas très étonnant puisque cette convention n’envisage pas les moyens financiers.

Procédure proposée : accepter cette convention.
Relancer la DGESIP pour une autre convention bipartite .

Tout ce qui est d’ordre quantitatif doit être dans les annexes revues annuellement. Il faut répondre avant vendredi.

Les heures globalisées et déglobalisées font partie des moyens nationaux.
Petite rectification de l’article 6 (envisager plusieurs IREM dans une académie, un IREM peut être en contact avec plusieurs rectorats). Nicolas Saby demandera des précisions pour les articles 3 et 6.

L’ADIREM coordonne et dynamise, en liaison avec le MEN (DGESCO,...)…. le travail effectué dans chaque IREM.

Envoyer la synthèse des travaux le premier juin est trop tôt. Remplacer 1er Juin par 1er Novembre.
La liste nominative est aussi un peu tôt.

Quelques remarques ou réserves :

Yves Ducel s’inquiète de la disparition de toute référence à Repères IREM dans la convention.

Pour Dominique Tournès, les IREM ne doivent pas être liés uniquement à la politique de formation (voir annexe de la convention) mais ont aussi une dimension de recherche.

Débat sur le début de l’annexe : l’IREM à remplacer par les IREM ? Le réseau des IREM ? L’ADIREM ?

Il sera demandé d’ajouter une mention à Repères et autres au niveau de la création de ressources...

  • Problème du ½ ETP attribué à Guillaume Connan (pressenti pour occuper le ½ ETP mis à disposition de l’ADIREM par la MIVIP).

Refus du rectorat de Nantes.
Arguments : nombre insuffisant de profs devant les classes (toujours des classes sans poste, déficit abyssal)
Remplacement réalisé via la proposition d’une assistante d’éducation qui a une licence de mathématiques, admissible au CAPES ...
Puis problème au niveau global. Jérôme Teillard a appelé en fin de semaine dernière pour dire que le secrétariat général du rectorat coinçait toujours. Problème très complexe.

D’après Jean Denis et les Inspecteurs Généraux, la situation de Nantes est catastrophique, mais un peu comme partout. Donc chercher une « roue de secours » risque de déplacer le problème.

Faire une note à la DGESCO, qui ne peut pas donner aux IREM les moyens dont ils ont besoin (animateurs pressurisés, …)

Cahier des charges du ½ ETP fera l’objet d’un groupe de travail l’après-midi.
Rien de pérenne dans ce demi-poste.

Formation continue dans les académies

Dépouillement du questionnaire sur la formation continue par Jean-Pierre Raoult (tous les IREM ont répondu sauf Antilles-Guyane). Déjà en 2009/10 un certain nombre de stages programmés ont été supprimés. Le nombre de stages annoncé pour 2009/10 est à prendre en compte avec cette nuance.
Les directeurs d’IREM sont priés de relire le récapitulatif de Jean-Pierre Raoult et envoyer les modifications éventuelles tout au long de l’année. On note un grande disparité des modalités d’inscription dans les académies. Dans de nombreux cas, il y a eu une réorientation des moyens pour la formation des stagiaires. Les enseignants rencontrent parfois des grandes difficultés pour être autoriser à s’inscrire à ces stages. Dans dix seulement des IREM, cela semble bien se passer tout de même.

Les directeurs d’IREM devront envoyer les rectifications avant Mardi.

Quelle forme de publicité donner à ce bilan ?
Nicolas Saby propose de le transmettre à Jocelyne Baillard au bureau de la formation et aux interlocuteurs de l’ex MIVIP.

À Rennes, à Brest, les inscriptions n’ont jamais ouvert. Les enseignants n’ont donc pas pu s’inscire.

Nicolas Saby : quelle publicité militante ? Publication sur le portail des IREM ? Envoyer à APMEP, action sciences, syndicats, etc...

La réunion est levée bien que tous les points de l’ordre du jour n’aient pas été traités. Ils le seront par courrier électronique.

Fin de la réunion mardi à 13h00

Lieu

IREM de Lyon, campus de la Doua, Villeurbanne.

Accès par le tram T1, arrêt Université Lyon 1 (direct depuis la Part-Dieu). Détails et photos.

Horaires prévisionnels

  • Le 8/11 :
    • Bureau à 10 h 30,
    • Plénière de 13 h 30 à 18 h 30,
  • Le 9/11 :
    • Plénière de 8 h 30 à 13 h,
    • Bureau juste après,
    • Ateliers l’après-midi pour les volontaires,
  • Le 10/11 : Journée des lycées
    [horaires approximatifs : de 9 h 30 à 17 h].

Lundi après-midi

  • 13 h 30 : Actualités de l’ADIREM (1) :
    • Nouveaux directeurs : Corse, Lyon, Orléans-Tours, Grenoble, Reims ; (20 min)
    • Renouvellement de la présidence de l’ADIREM (20 min)
    • IREM en difficultés spéciales (dont récapitulation des académies sur les heures DGESCO) (30 min)
  • 14 h 50 : Activités du réseau à propos de Geogebra : Mathieu Blossier (IREM de Rouen) (20 min)
  • 15 h 10 : Organisation du séminaire de juin 2011 à Reims (20 min)
  • Pause
  • 16 h : Cahier des charges pour le travail à faire dans le cadre du 1/2-ETP mis à disposition du réseau par la DGESCO (précision de la demande formulée à la MIVIP + planning) (30 min)
  • Budget 2011 (40 min)
  • 17 h 10 : Point d’information sur Repères-IREM et Publimath : mise en ligne des articles de Repères, référencement sur Math-doc,... (25 min)
  • 17 h 40 : Projet « Math C2+ » porté par l’IGEN (15 min)
  • 17 h 55 : Projet relatif aux internats d’excellence (15 min)

Mardi matin

  • 8 h 30 : Comité scientifique :
    • Point sur l’activité de l’année (15 min)
    • Renouvellement partiel de ses membres (15 min)
    • Délégation du CS auprès de l’IGEN à propos des programmes de teminale (15 min)
  • 9 h 15 : Fin de la préparation de la journée de la CII Lycée (10 novembre 2010) (15 min) ; actions académiques des IREM au sujet des lycées (MPS, informatique et société numérique, algorithmique...) (20 min)
  • Actualités de l’ADIREM (2) :
    • Relations avec la MIVIP : convention, moyens (HSE et 1/2-ETP), enquête DGESCO (20 min)
  • Pause
  • 10 h 40 : Point sur la formation continue dans les académies : compression-suppression des stages PAF en 2010-2011 ; bilan de la rentrée sur la formation des maîtres (30 min)
  • 11 h 10 : Point sur le centenaire de l’APMEP (10 min)
  • 11 h 20 : Représentation éventuelle de l’ADIREM à Action Sciences (15 min)
  • 11 h 35 : Relations internationales : projets européens dans les IREM et direction des relations européennes et internationales de la DGESCO, stage sur les probabilités pour des professeurs tunisiens (ATSM), accueil d’un professeur péruvien en janvier 2011, collaboration avec le Maroc, maison des mathématiques à Ispahan (30 min)

Ateliers de mardi après-midi

  • Plan d’action des IREM pour 2011 (essentiel).
  • Rédaction précise du cahier des charges pour le 1/2 ETP.
  • Rapport d’activité du réseau...
  • Mesures coercitives pour les sites IREM ne respectant pas le cahier des charges établi en novembre 2009.

Documents joints

Relevé de décisions
Budget 2011

Commentaires

Brèves

9 décembre 2016 - Décès de Rudolf Bkouche

Rudolf Bkouche est décédé dans la nuit du 6 au 7 décembre 2016.
Extrait d’un message de François (...)

22 mai 2016 - Rubricamaths

Le nouveau site Rubricamaths regroupe l’ensemble des activités informatiques créées par l’équipe (...)

3 août 2014 - Journée en l’honneur de René Cori (12/9)

À l’occasion du départ en retraite de René Cori, le projet Logique de l’IMJ-PRG, l’IREM de Paris et (...)

16 juillet 2014 - Recrutement des enseignants, une prise de position de la CFEM

Les résultats du concours du CAPES 2014 viennent d’être publiés dans plusieurs disciplines. En (...)

1er avril 2014 - Le Clairon enfin audible !

L’IREM des Pays de la Loire vient de mettre en place une lettre d’information approximativement (...)