Colloque COPIRELEM 2013, Nantes

jeudi 14 février 2013
par  Ouvrier-Buffet, Cécile
popularité : 9%

Présentation générale

Ce colloque est organisé par la COPIRELEM (Commission permanente des IREM sur l’Enseignement Élémentaire), l’IREM de Nantes et l’IUFM des Pays de la Loire, dans le cadre de l’Université de Nantes.
Il est ouvert à tous les formateurs des IUFM et des IREM, aux Inspecteurs, aux Conseillers Pédagogiques qui participent à la formation en Mathématiques des Professeurs des Écoles et des Collèges, à tous les enseignants (primaire, secondaire et supérieur).

Thème du colloque

Enseignement de la géométrie à l’école : enjeux et perspectives

L’enseignement de la géométrie à l’école primaire se révèle complexe pour différentes raisons.

Les objets géométriques de base sont introduits très tôt, parfois presque d’une manière implicite pour les enseignants qui n’identifient pas nécessairement les savoirs en jeu, notamment à l’école maternelle où, bien des activités proposées font appel à la géométrie certes, mais pas seulement. Une fois les objets géométriques introduits, les enseignants doivent planifier et organiser le travail sur les concepts eux-mêmes à travers des types de tâches portant sur ces objets. L’évolution de ces types de tâches, des techniques pour les réaliser et celle des moyens de validation sont à identifier et étudier. Ainsi, percevoir les enjeux de l’enseignement de la géométrie dans une certaine continuité de l’école maternelle jusqu’au début du collège et repérer les types de problèmes à proposer se révèle souvent être une difficulté pour les enseignants de l’école primaire.
De plus, la mise en œuvre d’activités géométriques peut s’avérer lourde et complexe à cause du travail de préparation que cela suppose, des manipulations à prévoir, de l’identification des types d’espaces dans lesquels on travaille et des représentations.

Enfin pour certains, la géométrie peut avoir été une source de difficulté dans leurs propres apprentissages et il leur est alors encore plus difficile de revisiter les savoirs géométriques en jeu dans les apprentissages visés.

Ce colloque tentera d’une part, de faire le point sur des travaux de recherche, anciens ou en cours, et d’autre part, de les ré-interroger afin de déterminer de nouvelles tendances dans l’enseignement de la géométrie à l’école et dans la formation.
Comment se construit le savoir impliquant les concepts géométriques à l’école ? Quelle place et fonction pour les problèmes ? Quelle(s) transition(s) pour les savoirs géométriques entre école et collège ? Quelles places respectives et quelles articulations entre les représentations des objets géométriques, les manipulations, l’expérimental et le raisonnement en géométrie plane ou dans l’espace ? Comment l’enseignement de la géométrie s’articule-t-il avec d’autres champs disciplinaires ? Comment les nouvelles technologies peuvent-elles créer de nouveaux problèmes ou agir sur l’enseignement de la géométrie et en particulier sur les techniques ? Quel enseignement spécifique en formation des enseignants ?


Commentaires

Brèves

24 septembre 2018 - Réunion jeunes chercheurs africains IHP 6-7 décembre 2018

Rencontre des jeunes chercheurs africains en France, 6-7 décembre 2018, Institut Henri Poincaré (...)