Colloque COPIRELEM 2016, Le Puy en Velay

jeudi 31 mars 2016
par  Billy, Christophe
popularité : 20%

Enseignement des mathématiques et formation des maîtres aujourd’hui : quelles orientations, quels enjeux ?

Depuis plusieurs années, l’enseignement des mathématiques et la formation des maîtres sont dans une période de profond renouvellement. Dès 2016, les nouveaux programmes pour l’école primaire et pour le collège prévoient en effet une réorganisation des cycles d’enseignement, avec notamment la définition d’un nouveau cycle à l’articulation école/collège. Les approches transversales et interdisciplinaires y sont renforcées, ainsi que la place du numérique. D’autre part, les conditions de formation et de recrutement des professeurs des écoles ont été modifiées par la création des Ecoles Supérieures du Professorat et de l’Education (ESPE), par les nouvelles modalités du concours, par le référentiel des compétences des enseignants de 2013, ainsi que par le renforcement de la formation en alternance.

Quelles sont les orientations et les enjeux de ces nouveaux rapports au savoir et à la formation ? Quelles libertés et quelles contraintes apparaissent dans ces espaces d’apprentissage, d’enseignement et de formation ?

Un premier axe de réflexion portera sur les enjeux pour les élèves. On pourra s’intéresser notamment à la relation entre la formation, les situations d’apprentissage (conceptions et mises en œuvre) et les connaissances des élèves. Les nouvelles demandes institutionnelles au niveau des élèves pourront être étudiées : place du numérique, place des disciplines, organisation curriculaire et impact sur les programmes et la formation.
Le deuxième axe concernera les enjeux de la formation pour les enseignants et leurs formateurs :

  • modalités de formations (formation initiale, maquettes, formation en alternance, formation continue, parcours de formation, séance de formation) ;
  • contenus de formation (mathématiques, didactiques et pédagogiques) ;
  • analyse et évaluation des formations mises en œuvre ;
  • ressources pour la formation (différents types de ressources, conception, analyse).
    Un dernier axe s’intéressera plus particulièrement à la dimension institutionnelle :
  • prises en compte des commandes institutionnelles dans la formation ;
  • impact des évolutions curriculaires sur l’apprentissage, l’enseignement et la formation.
    Le colloque contribuera à la réflexion sur ces questions, avec des présentations de recherches ou des partages d’expériences, tant au niveau national qu’international.
    Conférenciers
    Jean-François Chesné, Docteur en Didactique des mathématiques, Directeur scientifique du Conseil National d’Evaluation du système scolaire.
    Laurent Theis, Professeur, Université de Sherbrooke, Canada.
    Floriane Wozniak, Maîtresse de Conférences, Université de Strasbourg, Institut de Recherches Interdisciplinaires sur les Sciences et la Technologie (IRIST).

Ordre des conférenciers :
En premier (conférence d’ouverture le mardi 14 juin ) Floriane Wozniak sur les enjeux et perspectives de la formation et de l’enseignement du point de vue des enseignants et des formateurs. Floriane, qui connait bien la situation française pourra situer la réflexion dans le cadre des réformes de programmes.
En second (le mercredi 15 juin) , Jean-François Chesné sur les enjeux et perspectives de la formation et de l’enseignement du point de vue de l’élève (évaluations). Comme nous aurons le mercredi une ouverture aux collègues du secondaire, l’évaluation de fin de primaire permettra d’étudier la liaison primaire - secondaire, notamment dans le cadre du nouveau cycle 3.
En dernier (conférence de clôture le jeudi 16 juin), Laurent Theis sur les enjeux et perspectives de la formation et de l’enseignement d’un point de vue curriculaire avec l’exemple du Quebec : ce qui nous permettra de prendre du recul sur les études précédentes.


Le site du Colloque

Commentaires