Parution de MathémaTICE n° 54

vendredi 24 février 2017

MathémaTICE n° 54 vient de paraître. Voici une version abrégé du sommaire. Outre les brèves, voici les articles du numéro :

  • Valentin Montmirail, Florent Dewez et Thibault Defourneau ont modélisé le jeu Lights Out afin de mieux le comprendre et d’en proposer une version numérique (fondée sur le modèle mathématique). Ce projet à été prolongé par un atelier destiné à des élèves de lycée. L’atelier se voulait pédagogique (la théorie n’a pas été étudiée en toute généralité) et le programme informatique a servi à mettre en lumière les lignes de force du jeu.
  • Erwan Duplessy apprend à ses élèves de Nairobi (Kenya) à maîtriser le logiciel GeoGebra et, dans le même temps, à faire des mathématiques, sans passer par une phase distincte d’apprentissage du logiciel.
  • Patrice Debrabant s’intéresse au concept de tortue en géométrie et présente l’apparition de ses premières incarnations dynamiques (dans CaRMetal et DGPad).
  • L’introduction de la programmation par blocs en cycle 3 et en cycle 4 se heurte à un défaut d’accessibilité pour des élèves en situation de handicap : c’est pourquoi Patrick Raffinat explore diverses pistes pour Blockly, dont la reconnaissance vocale, et propose plusieurs prototypes permettant de les tester.
  • Yves Martin consacre son article aux spirolatères dans un contexte de programmation en environnement dynamique. Les mathématiques y trouvent leur compte, le codage engendre de curieux objets qui se referment ou non... En fin d’article, une extension 3D invite à l’exploration et à l’expérimentation.
  • Alain Busser et Patrice Debrabant se penchent sur la conjecture de Collatz et sur les fruits des recherches menées à son sujet.
  • Olivier Jaccomard détaille, comme il l’a annoncé dans le numéro précédent, la façon d’aléatoiriser des documents. Le nouvel article guide le lecteur dans une installation pas à pas de l’extension DocAlea.
  • Benjamin Clerc a lu avec intérêt le livre de Philippe Cottier et François Burban, Le Lycée en régime numérique - Usages et compositions des acteurs. Il en souligne les principaux thèmes et le parti que les enseignants peuvent en tirer.
  • Said Haouassia et Elmostapha El Khouzai présentent depuis Settat une vision marocaine du statut des TIC dans l’enseignement et l’évaluation des mathématiques.
  • David Crespil lève son regard vers la lune ! Depuis Galilée qui détermina la hauteur des montagnes lunaires, la photographie des montagnes ou des cratères avec les ombres permet de déterminer leur hauteur ou leur profondeur. C’est ce que montre cet article en explorant des pistes variées dont certaines reposent sur des démonstrations rigoureuses, à base de trigonométrie sphérique.