MathémaTICE 61 vient de sortir

lundi 27 août

Le n° 61 de MathémaTICE vient de paraître. Voici le sommaire :

  • Anne Héam et Sylvie Barbier présentent, à travers de nombreux exemples, différents usages pédagogiques du site LearningApps.org. Ce site permet aux enseignants comme aux élèves de créer des applications. Une partie de ces applications, qu’elles utilisent dans leurs classes depuis 3 ans, peut être testée directement dans la page de l’article, sans ouvrir de fenêtre supplémentaire ;
  • Jean-Marc Duquesnoy propose le récit d’une exploration en Terminale S, fondée sur les polynômes de Lagrange et utilisant les outils informatiques ;
  • Ludovic Galeazzi détaille le projet soutenu par la CARDIE de Dijon, en vue de la Journée Nationale de l’Innovation d’avril 2018. Il anime ce projet de coopér’action dans quatre classes de Collège, depuis le rentrée 2017 ;
  • Margarida Romero, Lucie DeBlois et Pavel Abadjyan conduisent un groupe d’adultes et un groupe d’enfants à manipuler et assembler quatre pièces de robotique modulaire Cubelets, pour en faire un véhicule. Suite aux analyses des vidéos réalisées, ils discutent le rôle de l’exploration créative dans la démarche de résolution de problèmes ;
  • Jacques Taillet s’appuie sur une station météo pour mettre en œuvre des mathématiques de la Seconde à la Terminale, avec des élèves volontaires d’un atelier scientifique de son Lycée. Les mathématiques prennent dans ce contexte un sens nouveau, très au-delà d’une banale activité scolaire ;
  • Patrick Raffinat et Yves Martin racontent le travail réalisé pour le plaisir par le comité de rédaction de MathémaTICE à partir d’un exercice de codage proposé à une classe de Collège : les développements de la situation initiale sont spectaculaires et significatifs du point de vue mathématique. Coder ne signifie pas tourner le dos aux mathématiques ;
  • Aymeric Picaud offre une analyse du changement de repère dans le module turtle de Python, suivie d’une comparaison des changements de repères dans d’autres logiciels. Le critère de comparaison est essentiellement la perception de l’observateur ;
  • Patrick Raffinat cherche à promouvoir l’enseignement de l’algorithmique dans un cadre géométrique, en s’appuyant sur le logiciel DGPad qu’il utilise en sortant des sentiers battus ; il propose notamment un environnement de programmation par blocs, externe à DGPad, qui peut être utilisé par des élèves ne connaissant pas DGPad.

Sur le Web : Sésamath