Antiquité


Articles publiés dans cette rubrique

jeudi 23 juin 2016
par  Goichot, François

Papyrus Rhind

Papyrus Rhind , v. -1550. Le plus important document mathématique qui nous soit parvenu de l’Égypte ancienne, nommé ainsi d’après le nom de son acheteur. Il a été écrit vers 1550 avant notre ère par le scribe Âhmès, d’où le nom qui lui est parfois donné de « Papyrus d’Âhmès ». Par l’abondance des problèmes (...)

mardi 5 avril 2016
par  Goichot, François

Tablette Plimpton 322

Tablette Plimpton 322 , vers -1800.
La tablette Plimpton 322 est l’un des textes mathématiques cunéiformes les plus connus. Ce texte a fait l’objet d’une bibliographie considérable, et il a en particulier inspiré de nombreux mathématiciens et informaticiens qui ont été fascinés par l’idée qu’une (...)

vendredi 1er avril 2016
par  Goichot, François

Euclide

EUCLIDE, mathématicien grec probablement actif à Alexandrie au début de l’époque hellénistique (323-30 avant J.-C.)
Les Éléments (tà stoicheïa)
C’est le premier ouvrage connu qui rassemble un savoir mathématique sous forme d’une théorie déductive à partir d’un nombre limité de principes de base (...)

mercredi 15 juin 2016
par  Goichot, François

Archimède

ARCHIMÈDE -287 à -212
De la sphère et du cylindre, La mesure du cercle, La quadrature de la parabole, Des spirales, L’arénaire, Le problème des bœufs, Le stomachion, La méthode, De l’équilibre des figures planes, Des corps flottants ...
Tous ces ouvrages d’Archimède, et d’autres encore, sont (...)

mercredi 15 juin 2016
par  Goichot, François

Apollonius

APOLLONIUS de Perge, v. -262 à -200
Les coniques
« Avec Archimède et Euclide, ses prédécesseurs, Apollonius de Perge est l’une des trois figures les plus éminentes de l’âge d’or de la mathématique grecque hellénistique (...) L’ouvrage fondamental d’Apollonius est le traité des Coniques » (Micheline (...)