Chapitre 6 - 1793, la révolution du temps

mercredi 7 février 2018
par  Moyon, Marc
popularité : 15%

Dans « 1793, la révolution du temps », le groupe de l’IREM de Poitiers s’intéresse à la Révolution française pendant laquelle il s’est agi de mettre en place un nouveau calendrier et une nouvelle division de la journée. Adieu le calendrier grégorien, adieu l’heure de soixante minutes ! Le système décimal doit s’imposer en même temps que l’unification souhaitée des poids et mesures avec le système métrique. Ce n’est pas sans poser de problèmes de conversion, ceux-là même qui nourrissent le travail proposé ici.


Éléments de bibliographie et sitographie

  • Le système décimal pour les poids et mesures

Adoption du système métrique décimal

Grandes lois de la République : Décret du 1er août 1793 concernant les poids et mesures.

  • Le calendrier républicain

Paul Couderc (1946) Le calendrier, Paris, Presses Universitaires de France.

Michel Froeschlé (1996) À propos du calendrier républicain : Romme et l’astronomie, Annales historiques de la Révolution française 304/1, 303-325.

Jean Lefort (1999) La saga des calendriers, Paris : Belin.

  • L’heure décimale

Horloge décimale

  • Aspects pédagogiques

Groupe Collège de l’IREM de Poitiers (2010) Enseigner les mathématiques en sixième à partir des grandeurs : Les durées, Poitiers, IREM de Poitiers.

Éric Roditi (2008) La comparaison des nombres décimaux : comprendre les difficultés, aider à les surmonter, Bulletin de l’APMEP 477, 479-483.

Marie-Jeanne Perrin-Glorian (1986) Représentations des fractions et des nombres décimaux chez les élèves de CM2 et de collège, Petit x 10, 5-29.


L’équipe — IREM de Poitiers

Sandrine Bonnel-Ventura, professeure des écoles, école du secteur du collège Pierre Mendès-France, La Rochelle
Frédéric de Ligt, enseignant de mathématiques, lycée Elie-Vinet, Barbezieux
Audrey Fayollat, professeure des écoles, école Jacques-Yves Cousteau, Vouneuil-sous-Biard
Matthieu Gaud, enseignant de mathématiques, collège Pierre Mendès-France, La Rochelle
Cyril Redondo, enseignant de mathématiques, collège Pierre Mendès-France, La Rochelle


Commentaires