Poster un commentaire à la suite de l’article...

lundi 11 juillet 2016
par  Goichot, François

Euler

Leonhard Euler (1707 - 1783)
Introduction à l’analyse infinitésimale (Introductio in analysin infinitorum), 1748
Le concept de fonction et l’utilisation d’infinitésimaux avaient émergé au 17e siècle, mais c’est l’Introductio d’Euler qui en a fait les fondements d’un nouveau domaine des mathématiques : (...)

En réponse à...

Logo de Friedelmeyer
mardi 28 février 2017 à 12h28 - par  Friedelmeyer

1) Il n’est pas juste de dire que Euler introduit la notation f(x) dans « l’introductio ».Lorsqu’il veut parler d’une fonction quelconque, il écrira par exemple « soit y une fonction quelconque de x (partie II chapitre III) ». Ou alors il prendra des fonctions d’un type particulier, polynôme, fraction rationnelle, etc.
2) Si l’on parle de fonctions continues chez Euler, le mot « continue » n’a pas du tout le même sens chez lui que pour nous. Il appelle continue « les courbes dont la nature est définie par une équation (...) comme par une loi » Chez Euler, par exemple, la fonction y=1/x est continue. Il y a toute une longue et ample discussion à l’époque sur la question des fonctions continues ou discontinues (celles qui sont définies par exemple par plusieurs équations)

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Navigation

Brèves

24 septembre 2018 - Réunion jeunes chercheurs africains IHP 6-7 décembre 2018

Rencontre des jeunes chercheurs africains en France, 6-7 décembre 2018, Institut Henri Poincaré (...)