Sur la réforme des lycées 1

Un texte de Rudolf BKOUCHE (Irem Lille)
mardi 11 novembre 2008
par  Sinègre, Luc
popularité : 8%

La destruction de l’enseignement continue et le ministre actuel sait aussi bien faire que ses prédécesseurs.

Après avoir montré quelques velléités de réformes pour l’enseignement primaire, le ministre de l’Éducation Nationale a repris le flambeau du cassage de l’école. Une vague réformette du collège qui ne change pas grand’chose, et puis les grandes réformes, celle de la formation des maîtres qui se résume à l’intégration des IUFM dans les universités et à la mise en place de vagues mastères, réforme de structure qui permet d’occulter le manque de réflexion sur le sujet, celle des lycées qui se présente comme le redécoupage de l’année scolaire en modules semestriels3. Mais il est vrai que le ministre continue une tradition déjà ancienne qui consiste à réduire toute réforme à une simple réforme de structure, ce qui a pour effet de donner, à défaut de changement, l’image du changement. Mais une réforme de structure peut aller plus loin qu’un simple ravaudage et contribuer à la mise en place de nombreux dégâts. Ce fut le cas avec l’invention des IUFM, cela risque d’être le cas avec leur suppression, et c’est le cas de la réforme annoncée des lycées avec la modularisation.

Il y a bien longtemps que l’on ne s’intéresse plus aux contenus dans l’enseignement et ce désintérêt permet d’inventer des innovations destructrices.

lire la suite de l’article dans le document PDF joint


Documents joints

Sur la réforme des Lycées

Commentaires

Brèves

24 septembre 2018 - Réunion jeunes chercheurs africains IHP 6-7 décembre 2018

Rencontre des jeunes chercheurs africains en France, 6-7 décembre 2018, Institut Henri Poincaré (...)