Relevé de décisions - ADIREM du 9 juillet 2020

samedi 13 février 2021
par  Cortella, Anne
popularité : 4%

Présents

Olivier Guès (Aix-Marseille), Élise Janvresse (Picardie), Marie-Line Chabanol (Aquitaine), Frédéric Métin (Bourgogne), André Sesboüe (Basse Normandie), Malika More et Thierry Buffard (Clermont-Ferrand), Michèle Gandit (Grenoble), Dominique Tournès (La Réunion), François Recher (Lille), Stéphane Vinatier et Abdelkader Necer (Limoges), Patrick Berger (Lyon), André Stef (Lorraine), Anne Cortella (Montpellier), Vincent Beck (Cntre Val de Loire), Christophe Hache (Paris), Sylviane Schwer (Paris-Nord), Youssef Barkatou (Poitiers), Fabien Emprin (Reims), Jean-Yves Brua (Rouen), Mohamed Atlagh (Strasbourg), Bénédicte De Bonneval (Toulouse), Jean-Jacques Salone (Mayotte), Edwige Godlewski (CEFM), Louise Nyssen (SMF).

Excusés

Philippe LE Borgne (Franche-Comté), Magali Hersant (Pays de la Loire), Julien Sebag (Rennes), Célia Jean-Alexis (Antilles), Christophe Cuny (Brest), Alban Da Silva (Nouvelle Calédonie).

L’ADIREM approuve à l’unanimité la nomination de Thierry Buffard à la direction de l’IREM de Limoges et celle de Abdelkader Necer à celle de l’IREM de Clermont-Ferrand.

L’ADIREM se réjouit de l’accord trouvé entr les deux universités d’Orléans et tours pour permettre le bon fonctionnement de l’IREM maintenant dénomée Centre- Val de Loire, et espère que cet IREM sera rapidement pourvu d’un secrétariat et d’une bibliothèque.
L’ADIREM espère que l’IREM de Nice pourra également bénéficier rapidement d’un accord entre les différents centres universitaires de l’académie, et cherche activement des universitaires pour en prendre la direction. Le dossier est sivi par Anne Cortella et Michèle Gandit (l’IREM de Grenoble continue à gérer les groupes de Nice et leurs heures en attendant).
L’ADIREM se réjoit de la création des premiers groupes de recherche du futur IREMIS de Mayotte. Le travail mené sur ses futurs statuts lui parait cohérent avec le fonctionnement souhaité.

L’ADIREM confirme le mandat de Stéphane Vinatier pour représenter le réseau à la CFEM, Stéphane étant encore membre du CS en tant que président sortant de l’ADIREM. Elle prend note du prolongement de mandat pour un an de l’ensemble des membres du bureau et de l’AG de la CFEM, afin de mener le travail jusqu`a ICME14 Shanghaï qu est repoussé d’un an pour cause COVID. Elle prend note qu’un mandat, normalement de 4 ans, de représentant à la CFEM, ne peut être renouvelé qu’une seule fois, ceci afin de dynamiser l’association.

L’ADIREM se réjoui de son entrée au CA de Animath, et décide que si la présidente de l’ADIREM est la représentante officielle à ce CA, elle y sera représentée par Marie-Line Chabanol et François Recher suivant leurs disponnibilités.

L’ADIREM demande à Marie-Line Chabanol de réaliser un bilan sur les heures allouées ou non pour des chercheurs dans les Labo-maths et sur leur utilisation.

L’ADIREM décide des priorités du réseau pour 2020-21 :

  • algorithmique
  • enseignement de l’ informatique et des sciences du numérique
  • mathématiques et interdisciplinarité avec les mathématiques
  • cycles 1, 2 et 3
  • évaluation et différenciation (y compris concernant le distanciel)
  • lycée et liaison lycée-enseignement supérieur
  • autres sciences

L’ADIREM remercie François Recher pour le travail effectué sur le logiciel permettant non seulement les demande et la répartition des heures APN de la DGESCO suivant ces priorités, mais permettant aussi l’édition des certificats de service fait à envoyer aux rectorats concernés. Elle rappelle que certains PRAG peuvent toucher des heures APN s’ils ont une charge pour le réseau.

L’ADIREM approuve la première version de la nouvelle convention tripartite ADIREM-DGESCO-DGESIP pour 2020-2023 et approuve le fait que son annexe pour 20-21 soit rédigée et signée plus tard compte-tenu du temps mis pour répartir les heures APN en début d’année. La signature de la convention elle-même permet sa déclinaison dans chaque académie.

L’ADIREM se réjouit de la mise au point par François Récher d’un nouveau logiciel permettant de collecter les informations des différents IREM, afin en particulier de pouvoir établir le rapport annuel, mais avec une souplesse d’utilisation plus importante. Il est rappelé aux directeurs que les qestions qui seront posées sont déjà déposées sur le portail des IREM.

Compte-tenu des problèmes à organiser des événements en temps de pandémie, l’ADIREM décide provisoirement des reports de colloques suivants :

  • COPIRELEM à Grenoble du 15 au 17 juin 2021
  • Math et langues : 17 (après-midi) -18 mai Clermont-Ferrand ; suivi de l’ ADIREM les 18-19 mai.
  • Epistémo-Histoire : à Toulouse. Dates à décider sur mai/juin mais risque de conflit de dates avec autres colloques, report éventuel en 2022 si la CII accepte.
  • TICE : Marseille. Pas encore de date.
  • CORFEM : à Strasbourg vraissemblablement les 10-11 juin.
  • Colloque des 30 ans de Repères à Grenoble les 1er et 2 décembre 2020 ( adossé à une ADIREM le 30 novembre )
  • Le réseau participera également aux journées « PluriMaths, Plurilinguisme et Mathématiques » se tiendront les 3, 4 et 5 décembre 2020 à Paris.

L’ADIREM déplore qu’aucun de ses colloques ne soit encore au PNF pour 2021 et espère que cela reviendra pour 2022.
Elle se réjoit par ailleurs du prolongement de l’Année des maths pour permettre d’aller jusqu’au colloque de Shanghaï, et qu’un financement important ait pu être débloqué par le MENJ pour y envoyer une délégtion importante. Elle prend note de la date choisie pour le report du Grand Forum des Mathématique Vivantes à Lyon du 10 au 13 mars 2021. Cela permettra de le prolonger le 14 par la Journée internationale des mathématiques, puis par la Semaine des mathématiques sur le thème « Maths et citoyenneté ».

Suite au point effectué sur son budget et compte-tenu du report de nombre de ses activités, l’ADIREM espère pouvoir reporter son budget non engagé en 2020 sur 2021 et sollicite la DGSIP afin de l’aider à obtenir ce report à l’Université de Lille.

L’ADIREM donne son accord pour participer aux frais de publication des actes du colloque de la CII Histoire et Épistémologie de Poitiers 2019.
Demande de Youssef pour payer un éditeur local pour la publication des actes du colloque Epistemo 2019 si ces frais peuvent être engagés en 2020.

L’ADIREM prend note que la migration de ses serveurs sur MATHRICe a du être mise en suspens pendant le confinement. Elle espère que les choses vont maintenant rapidement évoluer. Cette migration conditionne également l’avancée du nouveau portail. Elle prend connaissance du travail effectué sur le portail par le prestataire BBS. Un travail important devra maintenant être fait par les directeurs et par les responsables de CII.

L’ADIREM félicite les lauréats des prix D’Alembert et Ferrand 2020 : respectivement L’association Les maths en scène Les maths en scène et La grange des Maths La grange des maths.

L’ADIREM se réjouit de l’implication future des membres du réseau dans le Réseau Pluri-thématique Éducation du CNRS ainsi que dans le projet d’equipex lié.

L’ADIREM s’engage dans la mise en place d’une future CII physique-chimie, premier pas vers le réseau des IRES. Une liste des personnes potentiellement intéressées sera établie par le bureau.


Commentaires

Brèves

9 décembre 2016 - Décès de Rudolf Bkouche

Rudolf Bkouche est décédé dans la nuit du 6 au 7 décembre 2016.
Extrait d’un message de François (...)

22 mai 2016 - Rubricamaths

Le nouveau site Rubricamaths regroupe l’ensemble des activités informatiques créées par l’équipe (...)

3 août 2014 - Journée en l’honneur de René Cori (12/9)

À l’occasion du départ en retraite de René Cori, le projet Logique de l’IMJ-PRG, l’IREM de Paris et (...)

16 juillet 2014 - Recrutement des enseignants, une prise de position de la CFEM

Les résultats du concours du CAPES 2014 viennent d’être publiés dans plusieurs disciplines. En (...)

1er avril 2014 - Le Clairon enfin audible !

L’IREM des Pays de la Loire vient de mettre en place une lettre d’information approximativement (...)